La Brasserie Barbès : le symbole de la réhabilitation de Barbès

– La Brasserie Barbès –

BrasserieBarbès

Ça faisait DES SEMAINES que l’on attendait que ça : l’ouverture de cette fameuse Brasserie Barbès! Alors en tant que bobo exemplaire il était naturel que l’on court tester ce nouveau temple de la boboïsation / hispsterisation / gentrification. Verdict…

Un nouveau symbole pour Barbès

La Brasserie Barbès se veut avant tout un symbole de la réhabilitation du fameux quartier de Barbès, plus connu pour ses vendeurs de maïs et de contrebande de cigarettes que pour ses troqués sympas. Déjà en 2013, la réouverture du Louxor avait ouvert la voie à un espoir meilleur pour ce quartier en mal de vivre. Alors il est vrai que l’ouverture d’un tel endroit : hyyyyper branché (ouvert par toute la clique de Chez Jeanette, du Mansard, du Sans Soucis…) a relancé le débat sur la gentrification du nord-est parisien. L’objectif de cet endroit : un retour aux sources du quartier, autrefois remplis de petits restaurants et de bars de quartier. Le hic ? La Brasserie Barbès (qui n’a Brasserie que de nom, car les prix n’ont rien à voir avec une vrai brasserie de quartier…malheureusement), ne fait venir pour l’instant que des hipsters branchés, qui viennent de partout sauf du quartier…

BrasserieBarbès1

BrasserieBarbès2

Le Temple de la branchitude

Alors oui, pour une vrai bobo c’est sur que moralement ça dérange un peu de payer 10€ pour un (très bon) cocktail dans un quartier où le demi ne dépasse pas 2€, et que comparativement La Recyclerie est une bien meilleure réussite d’essai d’intégration sociale, mais il n’en reste pas moi que la Brasserie Barbès est une réussite totale en matière d’ambiance, de déco et de cuisine. Le concept ? Tout rassembler en 3 étages : le resto  au rez-de-chaussée, un premier bar à l’étage avec un grand patio plein de verdure en son centre (avec la verrière qui se ferme dès qu’il pleut : magique!), un second bar, plus cosy au 2ème étage avec un petit dancefloor et cerise sur le gâteau : un énorme rooftop avec tout plein de chaises longues (qui n’est malheureusement pas encore ouvert pour des raisons de sécurité, mais ça ne devrait pas tarder!).

BrasserieBarbès6

BrasserieBarbès7

BrasserieBarbès8

BrasserieBarbès9

Une cuisine raffinée

Côté cuisine, j’ai été plus qu’agréablement surprise (pour ceux qui s’attendent à une vrai brasserie passer votre chemin, car c’est une cuisine raffinée et sophistiquée que l’on retrouve dans notre assiette, mais pour notre plus grand plaisir!). Carpaccio de maquereau, frites de butternut, velouté de coques et cresson, mille-feuille au caramel au beurre salé…toute la carte fait saliver!

BrasserieBarbès10

BrasserieBarbès11

BrasserieBarbès12

BrasserieBarbès13

Verdict ?

Ok, on capitule, la Brasserie Barbès c’est quand même hyyyyper cool : on y mange super bien, leurs cocktails sont top, ils ont plein de bières brassées à Paris (plus bobo tu meurs!) le patio est génial et on attend avec impatience l’ouverture du rooftop (avec un gros coup de coeur pour toute leur charte graphique!). On aurait juste souhaiter une chose : que les prix soient plus abordables afin de donner l’accès aux gens du quartier..

***
INFOS PRATIQUES
Brasserie Barbès
2, boulevard Barbès
75018 Paris
Métro : Barbès-Rochechouard
Horaires : tous les jours de 8h à 2h
Tarifs : 10€ le coktail / 20€ un plat
€€

http://www.brasseriebarbes.com

Maud

2 comments on “La Brasserie Barbès : le symbole de la réhabilitation de Barbès

  1. Eh oui, la « rehabilitation » de Barbes passe par des adresses inaccessibles aux habitants de Barbes. Et ça n’est pas une surprise ni une nouveauté. Alors pourquoi faire semblant de s’en étonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.