Portrait bobo de la Semaine : Angela : la fondatrice de Kodd Magazine

Comme tout bobo qui se respecte, on adore lire : des livres bien sur, (retrouvez d’ailleurs notre interview des fondateurs de Livre-Moi(s), une box littéraire), mais aussi des magazines. Mais attention, pas n’importe lesquels, car, qui dit bobo, dit « mirco-édition », « lifestyle urbain », « découvertes de petits créateurs » « diversité culturelle » etc… S’est donc tout naturellement que le magazine Kodd a attiré notre attention de bobos : ce magazine, qui depuis 2 ans proposait une version digitale, vient tout juste de sortir sa première édition papier, rempli de très belles photos de mode, de découvertes de jeunes créateurs, de conseils beauté et d’actus lifestyle en tout genre. Vous retrouverez le magazine Kodd en exclusivité à la très bonne librairie Ofr , pour la modique somme de 3,80€ : un rapport qualité / prix imbattable. Et rien que pour vous, nous vous proposons en exclusivité une interview d’Angela, la fondatrice de Kodd Magazine!

Kodd1

1 – Pour faire simple : quel est le concept de KODD Magazine ?

Nous promouvons des créatifs, des marques et des entreprises qui partagent notre idéal d’excellence, nos valeurs et nos ambitions !

2 – Comment vous est venu l’idée de créer ce magazine ?

KODD est né parce que nous souhaitions faire découvrir au grand public des nouveautés et des projets qui nous tenaient à cœur. Nous souhaitons promouvoir de façon directe ou indirecte les nouveaux métiers d’aujourd’hui : les métiers liés à la création et les métiers nés de l’ère internet. Notre devise c’est « Let’s be the future / Soyons l’avenir » !

3 –  Quel style de vie / style de mode, prônez-vous dans KODD Magazine ?

Nous n’avons pas vraiment défini de style de vie ou de mode pour notre magazine ! Nous prônons la découverte au sens large, en ce sens nous fonctionnons au coup de cœur : à l’esthétique d’une marque, à la qualité d’un éditorial, aux valeurs d’un projet, solidaire, écologique, collaboratif… Nous sommes ouverts à tous les univers et à tout ce qui est créatif !

4 – Votre magazine met en avant les petits créateurs, les artistes émergeants, la culture urbaine, le made in France et la diversité culturelle, selon-vous est-ce des thématiques typiquement « bobos » ?

Ce sont des thématiques universelles et d’actualité, nous pensons qu’aujourd’hui ces thématiques touchent tout le monde aussi bien les « bobos », que les « hipsters », les « urbains », les CSP moyennes/supérieures… Nous sommes dans une nouvelle époque où toutes ces thématiques convergent, se mélangent et produisent de nouveaux projets ambitieux et intelligents.

5 – Est-ce que ce serait plutôt un compliment ou une insulte de qualifier votre magazine de « bobo » ?

Un compliment car être « bobo » c’est en quelque sorte être citoyen du monde ! Un citoyen qui prône l’art, la création et les cultures mondiales. Etre bobo ce n’est plus vraiment péjoratif, d’après moi, c’est quelque chose qu’il faut assumer et crier haut et fort !

6 – Mais, en fait, ça veut dire quoi « bobo » pour vous ?

Pour moi « bobo » désigne quelqu’un qui s’intéresse à la culture et qui prête attention à l’autre.

7 – Quels sont vos futurs projets pour KODD Magazine ?

Nous allons continuer à avancer, faire découvrir des marques, des artistes et des projets qui partagent nos valeurs. Nous avons quelques projets qui vont être dévoilés très prochainement, mais c’est encore un secret pour le moment ! N’hésitez pas à suivre la suite des aventures KODD pour en savoir un peu plus chaque jour sur nos futurs projets !

Kodd2

Kodd1

Kodd2

Maud

5 comments on “Portrait bobo de la Semaine : Angela : la fondatrice de Kodd Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *