Quand l’art subversif et provocateur de Maurizio Cattelan s’expose à la Monnaie de Paris

– Not afraid of love, Maurizio Cattelan –

La Monnaie de Paris

maurizio_cattelan9

En seulement quelques années, la Monnaie de Paris est devenu un lieu parisien majeur en matière d’art contemporain. Il y a quelques mois, elle y présentait la très belle expo « Merci Raymond » de Bertrand Lavier, et cette fois-ci, c’est au tour de Maurizio Cattelan, une figure majeure de l’art contemporain, d’investir les très beaux bâtiments de la Monnaie de Paris. Il y a 5 ans, Maurizio Cattelan avait annoncé sa « retraite artistique » et pourtant il signe son grand retour avec « Not afraid of love », sa plus grande exposition jamais proposée en Europe. Dans cette exposition, Maurizio Cattelan a décidé de faire un choix et d’y installer « que » 18 de ses oeuvres, considérées, par lui-même, comme les plus importantes et emblématiques de sa carrière. Ces oeuvres dialoguent, se répondent (notamment par un très beau jeu de miroirs) afin d’offrir au spectateur un parcours atypique dans lequel il nous livre sa vision personnelle de son travail. Proche de l’autoportrait, Maurizio Cattelan semble se livrer comme jamais auparavant,on retrouve d’ailleurs des sculptures représentant l’artiste un peu partout dans le parcours. Cette exposition est alors un condensé de l’imagerie de Maurizio Cattelan, faites de  figures humaines en résine, d’ animaux empaillés et de références cinématographiques, littéraires et historiques. Ses oeuvres déroutent, provoquent; comme ce petit garçon agenouillé que l’on aperçoit de dos et qui se révèle être Hitler une fois de face ou bien encore ce cheval suspendu comme un lustre, étrange, disproportionné, car on lui a étiré les pattes. Ses oeuvres sont teintées d’humour et de dérision même si elles traitent de sujets « sérieux », graves, comme la mort ou l’échec. L’ensemble de l’exposition est magiquement mise en scène et scénographié, avec une réelle réflexion sur la présentation des oeuvres en proposant un accrochage anti-conformiste : les sculptures sont présentées tantôt suspendues au plafond ou posées dans un recoin, tantôt elles émergent directement du sol ou bien elles s’enfoncent dans le mur. C’est avec une grande sincérité que Maurizio Cattelan nous dévoile son univers et son histoire, à la fois drôle, cynique et provocateur mais aussi grave et poétique. Une des expositions majeurs d’art contemporain du moment !

maurizio_cattelan1

maurizio_cattelan2

maurizio_cattelan3

maurizio_cattelan4

maurizio_cattelan5

maurizio_cattelan6

maurizio_cattelan7

maurizio_cattelan8

maurizio_cattelan10

maurizio_cattelan11

maurizio_cattelan12

maurizio_cattelan13

***
INFOS PRATIQUES
Not afraid of love, Maurizio Cattelan
Jusqu’au 8 Janvier 2017
La Monnaie de Paris
11 Quai de Conti, 75006 Paris
Métro : Pont Neuf
Horaires : tous les jours de 11h à 19h / le jeudi jusqu’à 22h
Tarifs : 12€

https://www.monnaiedeparis.fr/fr/expositions/maurizio-cattelan

Maud

One thought on “Quand l’art subversif et provocateur de Maurizio Cattelan s’expose à la Monnaie de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.