La gastronomie française, la vraie au Bouillon Pigalle

Pot-au-feu, escargots au beurre persillé, blanquette de veau, saucisse purée … Tous ces plats d’antan font leur grand retour sur le devant de la scène gastronomique. Impossible de ne pas citer le magnifique ouvrage de François-Régis Gaudry (« On va déguster la France »), qui met justement en avant les différentes traditions culinaires de nos régions françaises (le livre est tout simplement une petite pépite ; je vous le conseille vivement !). C’est aussi sur ces belles traditions culinaires que le « Bouillon Pigalle » tire son inspiration. Leur volonté ? Re-créer les bouillons d’autan (les ancêtres des brasseries) : un lieu vivant, animé, proposant une cuisine traditionnelle de bonne qualité mais surtout très accessible. S’en sortir pour un dîner à 17€ avec entrée, plat, dessert et vin … ça tient pratiquement de l’exploit !

Un rapide coup d’oeil sur le menu ? Oeuf mayo (1,90€), Poireaux vinaigrette, noisettes (3,40€), escargots (3,90€), céleri rémoulade, sprats fumés (3,90€), Tartare de boeuf frites (10,50€), boeuf bourguignon coquillettes (9,80€), tête de veau sauce gribiche (9,80€), chou chantilly (2,90) ou bien encore éclair au chocolat (2,90€). Tous les classiques de notre chère et tendre gastronomie y figurent … avec en prime une belle carte des vins avec des prix vraiment très minis. La carte est régressive à souhait, les produits sont de qualité et les assiettes généreuses. Un véritable plaisir gustatif pour tous les amoureux de la gastronomie française.

Même si le lieu n’est pas aussi magique que chez Chartier (malgré la ressemblance, il n’y a aucun lien entre les 2 établissements), on retrouve les grands classiques du bistrot parisien: banquettes en skaï, chaises en bois, grandes tablées. C’est beau, vivant, bruyant ! Un vrai lieu de vie. Le service y est express (pas vraiment l’endroit idéal pour rester papoter une fois le repas terminé) et les serveurs un peu pressés.

Forcément avec un tel rapport qualité/prix et au vu des critiques dithyrambiques, il faut se lever tôt pour avoir la chance d’y manger. En effet, malgré les 300 couverts, préparez-vous à faire la queue (car impossible de réserver). Un conseil : arrivez tôt et au complet (à 19h, vous n’attendrez presque pas).

Informations pratiques

22, boulevard de Clichy, Paris 18e

Tél. : 01-42-59-69-31

Ouvert tous les jours de midi à minuit

Pas de réservations

Marine

6 comments on “La gastronomie française, la vraie au Bouillon Pigalle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.